30 octobre 2006

GALLAIS

J'ai eu la chance de côtoyer Pierre Gallais, le grand médiéviste. Il est décédé, hélas, depuis plusieurs années déjà. Je l'ai eu comme enseignant à Poitiers, de1970 à 75. Il nous racontait « Erec et Enide », la Joie de la Cour, Yvain et son lion, le château de la Merveille, Lancelot montant dans la charrette d'infamie, les remords de Perceval, regrettant de s'être tu au château du Roi Pêcheur, au passage de l'étrange cérémonie. Et tant d'autres contes... Il avait fait sa thèse sur le sénéchal Keu. Monsieur... [Lire la suite]
Posté par walpur à 17:22 - Commentaires [1] - Permalien [#]

28 octobre 2006

librairies anciennes

Aujourd'hui, je compte taper au propre mes notes sur Michel Delpech, mais rien ne presse, j'ai toutes les vacances pour le faire. J'ai pratiquement fini de corriger mes copies. Je bouquine beaucoup actuellement, mais surtout des documents sur les chanteurs. J'ai discuté un peu avec le type de la solderie dont j'ai parlé hier. vous verriez le travail de manutention que lui demande son commerce, tous les « rayons » qu'il doit sortir (avec son chariot) pour que les clients puissent accéder à la pièce située en face du magasin principal. ... [Lire la suite]
Posté par walpur à 09:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 octobre 2006

moto

Hier je suis ressorti vers les 18 heures pour me trouver de l’huile de moteur. La circulation était trop dense. C’était pénible. J’ai aperçu des gens s’entraîner dans un club de gym, aménagé au-dessus du magasin de motos où j’étais allé faire mes achats. J’ai l’impression que les gens qui s’inscrivent à ces clubs y vont surtout pour draguer. Chez Lacroix, le concessionnaire moto, il y avait d’énormes engins orange, des 400 cm3. Je ne me verrais pas chevaucher ce genre d’engin. Trop impressionnant. De retour, j’en ai profité pour... [Lire la suite]
Posté par walpur à 19:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 octobre 2006

écharpe

Pas de chance, j’ai perdu ma belle écharpe Méphisto, que j’avais depuis des années, qui était un peu usée (on en voyait même la trame), mais qui me tenait bien chaud l’hiver. Il faisait tellement chaud (chaleur inhabituelle depuis quelques jours) que je l’avais passée sur mon bras avec mon k-way, et je l’ai fait tomber par inadvertance. J’ai mangé du chocolat (Cadbury, of course), j’en avais besoin…
Posté par walpur à 19:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 octobre 2006

Michel Delpech

Je me suis trouvé pour cinq euros l'autobiographie de Michel Delpech. Cela tombe bien puisque je compte reprendre mes notes. Ouvrage d'occasion, chez un bouquiniste sympa, qui possède deux magasins, dans une galerie marchande désertée, boulevard du Grand Cerf, entre la gare et la Porte de Paris. Mais, comme un con, en route, j'ai perdu ma belle écharpe. Elle était usée, cependant j'y tenais. Elle était bien chaude, me protégeait des autans. C'était mon écharpe de "poète". J'ai déjà perdu ma Muse... V'là que je perds mon... [Lire la suite]
Posté par walpur à 19:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 octobre 2006

Heidegger

Heidegger avait une tête inquiétante. Il appréciait l'autorité, un pouvoir fort, sans se préoccuper des excès de ce pouvoir. On a beau être le plus grand philosophe du monde, si on délègue, si on fait confiance à l'autorité en place, les yeux fermés, en niant tout sens critique, on sombre dans la naïveté ou dans le cynisme intégral. Je crois que c'était son problème, mais je ne l'ai jamais lu (pas osé).
Posté par walpur à 19:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 octobre 2006

leucémie

j'ai vu les parents d'élèves. Des fois, ce n'est pas facile. Cette mère, angoissée, qui me disait que son fils (le petit frère d'une élève de troisième) était atteint d'une leucémie... Telle autre dont le fils que j'ai eu comme élève il y a quelques années vient de se faire opérer d'un kyste au cervelet...
Posté par walpur à 00:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 octobre 2006

le jeu de la damnation

Le jeu de la damnation, de Clive Barker (traduction, 1988). C’est l’histoire d’un bagnard, Marty Strauss, un voleur et un joueur. L’administration pénitentiaire lui propose un marché : sa liberté conditionnelle s’il devient le garde du corps de M. Whitehead, un milliardaire qui vit en reclus. Il s’agit d’un vieil homme condescendant, méprisant et peureux. Il se cache dans une immense propriété, avec ses gens, ses hommes de confiance, sa fille junkie. Whitehead a peur d’un homme qu’il a connu jadis dans le ghetto de Varsovie.... [Lire la suite]
Posté par walpur à 12:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 octobre 2006

Inexorable

Décidément, je m'engueule avec tout le monde ces temps-ci. Avec DH cet après-midi, on s'est envoyé des mails cinglants et je crois bien que l'on ne s'écrira plus. Hier, ce fut avec la femme du directeur que j'ai eu des mots, mais elle essayait de me marcher sur les pieds. Et surtout ML a rompu le 13  septembre dernier, puis par mail le 17, et je ne m'en suis pas remis. Elle est inexorable, elle ne m'écrira plus et ça me rend toujours malheureux comme la pierre. J'avais trop investi dans cette relation épistolaire. Elle dit... [Lire la suite]
Posté par walpur à 18:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 octobre 2006

en vrac

ça coince toujours du côté de l’éditeur de Marseille. Je ne comprends pas trop ce qu’il exige de moi. Je laisse tomber. Il voudrait que je reprenne mon abécédaire dylanien, que je le creuse davantage, mais je ne vois pas ce que je pourrais y ajouter… Aujourd’hui, les troisièmes furent détestables, agités. En revanche, les 4èmes A que je redoutais un peu, après leur prestation de vendredi dernier, ont été charmants. Les gosses sont imprévisibles. Une gamine de cinquième m’a demandé si je reprenais le club cette... [Lire la suite]
Posté par walpur à 19:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]